Conseils

Bien choisir ses chaussures « Les p’tites bombes »

Les p’tites bombes

Bien choisir ses chaussures « Les p’tites bombes »

Au début, les chaussures « Les p’tites bombes », ou LPB, étaient surtout des ballerines tendances et bon marché. Cela fait maintenant quelques saisons qu’on les retrouve sous de nombreuses autres formes. De nouveaux modèles tels que des compensés, des tongs, des sandales entre-doigts, ou encore des bottines, inondent le marché des chaussures. Voici quelques petites astuces qui permettront de trouver la bonne pointure de vos chaussures LPB.

La méthode de calcul

Une première astuce, très efficace, est de calculer soi-même sa pointure. La démarche diffère quelque peu selon le type de chaussure LPB à acheter. Pour le cas des chaussures ouvertes, il vaut mieux exécuter le processus pieds nus. En revanche, pour des chaussures fermées, l’idéal serait d’enfiler des chaussettes. Ceci fait, la prochaine étape est de mettre une feuille de papier ou une chemise cartonnée sous son pied. Il faut ensuite marquer d’un trait l’extrémité du gros orteil, et l’arrière du talon. Il suffit ensuite de prendre une règle et de mesurer la distance qui sépare ces deux points. Pour terminer, rajoutez un centimètre à cette valeur, et divisez le tout par 0,666. Le résultat obtenu, arrondi au millimètre supérieur, vous donne votre pointure exacte. Il est recommandé de répéter le processus pour l’autre pied, au cas où un des pieds serait plus fort que l’autre.

L’essayage : un incontournable

Bien que cette méthode par calcul soit très efficace, elle n’est pas sans failles. Déjà, la pointure ne mesure que la longueur du pied. D’autres variables sont pourtant à prendre en compte : la largeur, le cou-de-pied et la voûte plantaire. En plus, les pointures peuvent différer selon la forme de la chaussure. De ce fait, l’essayage reste incontournable pour être sûr d’avoir bien choisi sa chaussure LPB. Par ailleurs, il est conseillé de ne pas faire d’essayage tôt le matin. En effet, les pieds ont tendance à gonfler au cours de la journée. Le mieux est donc d’essayer les chaussures en milieu de journée, ou carrément vers la fin de l’après-midi. Il est préférable d’essayer avec les deux pieds. Si l’un semble plus grand que l’autre, il faut opter pour le confort du pied le plus fort. Enfin, pour s’assurer d’une meilleure aisance, il vaut mieux laisser quelques millimètres entre les orteils et le bout de la chaussure.

Des astuces pour encore plus de confort

Une fois que la bonne pointure a été trouvée et que les chaussures « Les p’tites bombes » ont été achetées, il reste quelques petites astuces qui feront de leur port un véritable bonheur. Il arrive que les chaussures semblent inconfortables au début. Ceci est tout à fait normal, et ne signifie pas que la pointure n’était pas la bonne. En effet, il faut laisser le temps aux nouvelles chaussures de prendre la forme du pied. Par ailleurs, il ne faut pas non plus abuser de leur usage dès le début. Les chaussures ont, elles aussi, besoin d’être aérées. Si les semelles sont glissantes, les frotter avec du papier verre fin peut être très efficace. Si des ampoules se forment, il suffit de frotter les bords ou l’intérieur de la chaussure avec du déodorant. Enfin, pour que « Les p’tites bombes » durent longtemps dans le dressing, il est nécessaire de ne les porter qu’avec des pieds secs. Des pieds mouillés risqueraient de favoriser l’apparition des moisissures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *